Les Israéliens doutent que le nouveau gouvernement arrête le terrorisme.


28 novembre 2022

Une majorité d’Israéliens pense que le prochain gouvernement dirigé par Benjamin Nétanyahou ne pourra pas arrêter la vague de terrorisme qui secoue Israël depuis plusieurs mois.

Ilan Benattar

Près de 52% des Israéliens ne croient pas que le Premier ministre désigné Benjamin Netanyahou et son gouvernement de coalition trouveront une solution au terrorisme, selon un nouveau sondage réalisé hier par Manu Geva et iPanel.

Seules 31 % des personnes interrogées pensent que le bloc de Benjamin Netanyahou et le leader du parti d'extrême droite Force juive, Itamar Ben Gvir, pourront combattre la vague de terrorisme qui a augmenté ces derniers mois. Parmi les partisans de Benjamin Netanyahou, ce chiffre atteint les 55%.

Près de la moitié des personnes interrogées soutiennent toutefois la nomination d'Itamar Ben Gvir au poste de ministre de la Sécurité nationale, tandis que 46 % s'y opposent.

Le coût de la vie est un autre dossier brûlant au sujet duquel les Israéliens ne semblent pas faire confiance au nouveau gouvernement de coalition. Alors qu'un tiers des personnes interrogées ont déclaré que le nouveau cabinet allait résoudre le problème, 40 % d'entre elles pensent que le coût de la vie restera le même et 20% que la situation va s'aggraver.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article