Conférence sur l'antisémitisme au Conseil de l'Europe


09 novembre 2021

Hier Radio Shalom était à la conférence de l’antisémitisme au conseil de l’Europe. 

Ce qu’il faut retenir de cette conférence, c’est que faire accepter que les juifs sont des cibles importantes d’attaques est un vrai problème. Une fois ce fait reconnu, il sera plus facile de lutter contre l’antisémitisme.

Mais les résultats ne sont pas pour demain car, de l’avis de tous, l’éducation est la seule efficace sur le terrain. 
Le plan d’action du gouvernement s’inspire de ce qui est mis en place à l’échelle de l’Europe : transmettre la mémoire sans témoin dans les établissements scolaires, identifier également les lieux où vivaient les victimes de la Shoah, par exemple.

Les adultes aussi doivent être éduqués en ce sens: je parle évidemment des policiers, des gendarmes qui doivent combattre l’intolérance.

Chaque année, 6 millions d’euros sont mis sur la table pour mettre en place des actions de lutte contre l’antisémitisme.

Laetitia Avia, Députée de Paris et auteure d'une proposition de loi contre les contenus haineux en ligne me conforte dans cette idée « L’antisémitisme, plus il est viral, plus il rapporte ».

Depuis Mai 2019, une loi a été votée pour la régulation des réseaux sociaux. 
En ce sens, TIK TOK est le premier réseau social à interdire la négation de l’holocauste, à avoir des modérateurs humains et des algorithmes qui permettent de retirer les contenus indésirables parfois même avant qu’ils ne soient publiés. Ces 3 derniers mois, 81 millions de discours haineux ont été supprimés selon Dr. Theo Bertram, Directeur des relations gouvernementales en Europe et de l'action publique chez TikTok.

Pour finir, nous pouvons dire que le maître mot de cette conférence est l’EDUCATION pour tous et dès le plus jeune âge. 

Jessica Elkharrat Chikli

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article