Chronique : Ariane Bois nous parle du livre "Là où nous sommes chez nous" de Maxim Leo aux éditions Actes Sud.

11 mars 2021 à 17h20 - 5659 vues
Télécharger le podcast

Ariane Bois, journaliste, romancière et Présidente de l'Attribution des Prix à la Société des gens de Lettres nous parle aujourd'hui du livre "Là où nous sommes chez nous" de Maxim Leo paru aux éditions Actes Sud.

Quatre personnes autour d'une table, et voilà la branche berlinoise des Leo pour ainsi dire au complet. Les nombreux autres membres de la famille, qui ont fui les nazis dans les années 1930, sont dispersés dans le monde entier.
Au fil de ce récit poignant, Maxim Leo se rend chez eux, en Angleterre, en Israël et en France, et retrace le destin de ses trois grands-tantes : Hilde, l'actrice devenue millionnaire à Londres ; Irmgard, l'étudiante en droit qui s'est convertie au judaïsme avant de prendre le bateau pour Israël et de fonder un kibboutz sur les hauteurs du Golan ; et Ilse, la lycéenne qui a survécu en France dans la clandestinité.

Il retrace aussi le touchant retour de leurs enfants et petits-enfants à Berlin, dans la patrie perdue de leurs ancêtres. A la recherche des maillons manquants de la chaîne des souvenirs familiaux, Maxim Leo découvre un lien qui se joue de toutes les frontières. Avec "Là où nous sommes chez nous", il livre l'histoire aussi inoubliable qu'émouvante de sa famille éparpillée.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article