Un général iranien accuse Israël de « vols de nuages ». Inutile de préciser qu’Israël dément.

03 juillet 2018

Le général de brigade Gholam Reza Jalali, commandant de la défense passive iranienne, a accusé Israël de trafiquer les nuages pour empêcher la pluie de tomber en Iran lors d’un colloque national sur la protection des populations. Cette accusation loufoque  avait déjà été proférée par l’ancien président iranien Mahmoud Ahmadinejad en 2011.

Les sécheresses se multiplient dans le pays depuis plusieurs mois, et la gestion du problème par le gouvernement a déclenché la colère des agriculteurs. Les manifestations se multiplient. La population demande un meilleur approvisionnement en eau potable.

En 2011, Mahmoud Ahmadinejad avait accusé, sans rire, les nations occidentales « d’utiliser leur technologie pour forcer les nuages à faire tomber la pluie sur leur continent ». « C’est ce qui empêche la pluie de tomber sur d’autres régions, comme l’Iran », avait-il ajouté.

Vazife, un scientifique iranien fait remarquer que « l’Iran souffre d’une sécheresse prolongée, et il s’agit d’une tendance mondiale qui ne s’applique pas qu’à l’Iran ». « Soulever de telles questions, ajoute-t-il, non seulement ne résout aucun de nos problèmes, mais nous détournera des moyens de trouver les bonnes solutions», a estimé le scientifique.

Tana Robar

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article