Restrictions religieuses: Israël au même niveau que l'Arabie saoudite et l'Iran


17 juillet 2019

Selon un rapport du centre de recherche américain Pew publié il y a deux jours , Israël se trouverait dans le Top 20 des pays les plus restrictifs au niveau de la religion, en compagnie de pays comme l’Arabie saoudite, la Syrie et l’Iran.

Selon le rapport, dont le but est de surveiller les restrictions religieuses à travers le monde, Israël présenterait le cinquième niveau le plus élevé  d’hostilités sociales liées aux normes religieuses  et le 6e niveau le plus élevé de violences et de tensions interreligieuses, un score pire que celui de la Syrie.

 

Le rapport cite notamment en exemple le harcèlement que subissent les habitants qui conduisent pendant shabbat, de la part des ultra-orthodoxes, dans les quartiers religieux de Jérusalem ou les responsables gouvernementaux qui s'en remettent d'une manière ou d'une autre aux autorités religieuses ou aux doctrines sur des questions juridiques.

 

Israël se définit lui-même comme un État juif. Son grand rabbinat orthodoxe contrôle les mariages, les divorces, les enterrements et les conversions au judaïsme.

En outre, l’État ne reconnaît pas les mariages mixtes, sauf ceux qui ont lieu à l'étranger et la plupart des villes n'ont pas de transport en commun le samedi a cause de shabbat.

Le rapport précise aussi une nette augmentation des attaques contre les Juifs en Europe.

Concernant les restrictions sur les pratiques juives dans le monde, le rapport souligne l’interférence du gouvernement dans la circoncision en Allemagne et en Slovénie.

Il note également des activités antisémites et néo-nazies en recrudescence, avec notamment des agressions antijuives en Europe et aux Etats-Unis.

Sasha Placek 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article