Profanation de 107 tombes juives au cimetière de Westhoffen


04 décembre 2019

Westhoffen, petite ville alsacienne de 1600 habitants fait aujourd’hui partie de ces villes alsaciennes victimes ces derniers mois de dégradations et autres graffitis à caractère antisémite et raciste.

Ce dernier acte de dégradations survenu dans le cimetière de Westhoffen soulève des questions un certain nombre de questions. A commencer par la plus importante : Comment est-il possible que personne n’ait rien vu ? En effet, le cimetière est situé en plein cœur de la ville, entouré d’habitations et de terrasses.

C’est pourquoi, le Consistoire appelle les gens qui auraient pu voir ou savoir des choses vis-à-vis de cet acte à parler. Le président du Consistoire du Bas-Rhin Maurice Dahan ajoute que « l’omerta, la loi du silence, n’a pas sa place en Alsace ». Il reconnait par ailleurs qu’il était l’installation de caméras de surveillance mais il revient aujourd’hui sur sa décision : « Pendant longtemps, je me suis opposé à la mise en place de caméras de vidéosurveillance dans les cimetières parce que je me disais que si on doit surveiller les morts, on touche le fond. Il va falloir rajouter des caméras dans les cimetières, parce que ces gens là veulent atteindre les juifs par leur mémoire et par leurs défunts. Je veux qu’ils sachent qu’ils n’y arriveront pas. On restera debout et on les pourchassera aussi longtemps que possible, on fera tout pour que les gendarmes les retrouvent».

Christophe Castaner, le ministre de l’intérieur, a annoncé la création d’un « office national de lutte contre la haine » au sein de la gendarmerie. « Cet office aura pour mission de gérer les affaires de profanations en cours pour que tous les moyens soient mobilisés afin d’enquêter sur l’ensemble des actes antichrétiens, antisémites et antimusulmans ». Mais il permettra aussi « d’accompagner l’ensemble des acteurs de tous les territoires et de faire le lien avec la police et la justice, pour que les auteurs de ces actes ignobles soient condamnés. » a ajouté le premier ministre.

 Matéo Le Duc

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article