Les Etats-Unis appellent les pays du Proche-Orient à venir en aide à Gaza


18 juin 2018

Les Etats-Unis essayent de convaincre leurs alliés du Golfe de venir en aide à Gaza. La semaine dernière, le conseiller principal de Donald Trump et l'émissaire du président américain pour le Proche-Orient étaient en visite dans la région. Jared Kushner et Jason Greenblatt se sont entretenus avec de hauts fonctionnaires.

Jared Kushner, le conseiller de Donald Trump et Jason Greenblatt, son émissaire pour le Proche-Orient devaient convaincre les hauts responsables qataris, saoudiens, égyptiens, jordaniens (voire même israéliens), d'investir dans différents projets économiques sur la bande Gaza. Les Etats-Unis tentent de créer une atmosphère propice à la publication d'un plan de paix par Washington visant à régler le conflit israélo-palestinien.

Concrétement, cette résolution est destinée à améliorer les conditions de vie sur la bande de Gaza. La Maison Blanche veut apaiser la crise humanitaire présente dans la région. Les Etats-Unis cherchent également à calmer les tensions sécuritaires dans l'enclave palestinienne qui sont le résultat de l’effondrement de l’économie.

Ainsi, le problème de l'eau aggrave considérablement la situation déjà précaire des habitants de l’enclave côtière. En mars dernier, des donateurs ont versé 456 millions d'euros pour la construction d'une usine de dessalement de manière à alimenter en eau douce la bande de Gaza. Depuis, les autorités palestiniennes ont commencé les travaux. Israël ne s'y est pas opposé.

Le financement total des projets américains tournerait autour du milliard de dollars. D'autres initiatives sont à l'étude, comme la construction de centrales électriques supplémentaires ou d'un parc industriel.

La Maison Blanche attend que "les circonstances soient bonnes" pour officiellement proposer son plan de paix. Le porte-parole palestinien, Nabil Abou Roudeina, a quant à lui déjà annoncé que le projet était "irrémédiablement voué à l'échec". Selon le porte-parole, la tournée américaine "ne donnera aucun résultat".

 

Caroline Bardot

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article