Le Hamas examine un accord de paix avec Israël proposé par l'Egypte

03 août 2018

Hier soir une délégation comprenant le chef adjoint du Hamas, Salah Arrouri, et Moussa Abou Marzouk, porte-parole du groupe à l’étranger, s’est rendue à Gaza pour y rencontrer Khalil Al-Hayya, l’adjoint du chef du groupe dans l’enclave palestinienne.

Les dirigeants islamistes ont discuté de l’accord de trêve entre Israël et la bande de Gaza, proposé par l’Egypte, et l’auraient approuvé, selon des responsables du Hamas. toutefois, le groupe a exigé des discussions sur la réconciliation entre l’autorité palestinienne et le Hamas, avant tout pourparlers avec Israël.

Une rencontre tripartite aura lieu demain en Egypte, entre la délégation du Hamas et le Fatah de Mahmoud Abbas ainsi que les services de renseignements égyptiens.

L’accord proposé par l’Egypte implique, la fin des activités de protestation menées par les palestiniens depuis le 30 mars avec « la marche du retour ». En contrepartie, les points de passage de Kerem Shalom et Rafah seront réouverts définitivement.

Ensuite, l’accord demande une amélioration des conditions de vie des Gazaouis via la levée complète du blocus imposé à Gaza, la livraison de marchandises sans restriction, et l’augmentation de l’électricité fournie par Israël.

Et enfin, l’ONU réalisera des projets humanitaires en suspend depuis des années, comme la construction en Egypte d’un port, d’un aéroport et d’une centrale électrique aux services des gazaouis.

Dans le cadre de cet accord, Nikolay Mladenov, coordinateur des nations unies pour le Proche-Orient, a suggéré une aide financière Qatarie de 31 millions de dollars, ainsi que le transfert de 91 millions de dollars pour soutenir les activités de l’UNRWA.

Une somme de 10 millions de dollars est également prévue pour le versement des salaires des employés de l’autorité palestinienne à Gaza.


Côté israélien, le cabinet de sécurité se réunira dimanche après-midi pour discuter de la situation dans la bande de Gaza.

Selon une source parlant sous couvert d'anonymat, "nous saurons sous peu si nous allons vers une accalmie, ou une escalade".

Daniel Jacomella

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article