Le défilé haute tension de Rihanna.


05 octobre 2020

Ce ne sont pas les prestations de Bella Hadid, Carla Delevigne ou encore Demi Moore, qui ont fait l’évènement vendredi soir au défilé Fendy. Ce sont les choix musicaux de Rihanna qui ont créé le buzz autour de sa nouvelle ligne de lingerie.

La chanteuse a décidé de diffuser le remix d’un hadith, un texte sacré dans la religion musulmane, alors que ses mannequins défilaient en lingerie.

Une provocation qui n’a pas fait l’unanimité sur les réseaux sociaux. Sur twitter on peut lire des commentaires tels que « Les non musulmans ne comprendront jamais à quel point ça fait mal de voir qu’on insulte notre religion ou Allah, ils croient que c’est une simple croyance, qu’il faut accepter l’humour et les critiques et les insultes... si seulement ils savaient que l’Islam est Vérité », ou encore « Ceux qui défendent Rihanna c’est que des non musulmans. Toujours ceux qui ne sont pas concernés qui minimisent la gravité de l’acte. »

La star qui est accusée de provocation, d’appropriation culturelle et d’interprétation artistique de l’islam, est aujourd’hui la cible d’un appel au boycott.

Ce n’est pas la première fois que Rihanna se retrouve au cœur d’une polémique mêlée a l’islam. La chanteuse avait déjà provoqué un tollé après avoir posé en hijab dans la mosquée Sheikh Zayed de Abu Dhabi. 

Jérémy Chicheportiche 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article