L’OLP menace de rompre les liens diplomatiques avec les États qui déménagent leur ambassade à Jérusalem.


06 septembre 2020

Le Secrétaire Général du Comité exécutif de l'OLP, Saeb Erekat, a tweeté que «La Palestine rompra ses relations avec tout pays qui déménagera ou ouvrira son ambassade à Jérusalem».

Depuis 1980 Israël a fait de tout Jérusalem sa capitale. Une décision qui a été rejetée par la communauté internationale. Aujourd'hui, pour celle-ci, la solution de Jérusalem passe par une solution à deux États qui fait de Jérusalem-Est la capitale d’un futur État palestinien.

Mais dans le cadre du plan de paix de Donald Trump, Jérusalem, à l’exception des quartiers israëlo-arabes serait une ville unie. Depuis 2017 les États-Unis reconnaissent Jérusalem comme la capitale d’Israël et ont déménagé leur ambassade dans la ville sainte en 2018. Le Président Américain a poussé d’autre pays à déplacer leur ambassade à Jérusalem. La semaine dernière il a lui même annoncé la décision de la Serbie et du Kosovo de déplacer leur ambassade à Jérusalem.

Une annonce loin d’être évidente. En 2018 la Serbie avait condamné le choix américain de déménager son ambassade à Jérusalem. De son coté le Kosovo, qui se bat pour la reconnaissance de sa propre souveraineté, est soumise a de forte pression de son allié turc. Le ministère turc des Affaires étrangères a déclaré dimanche qu'il était déçu que le Kosovo envisage une mesure qui constituerait une «violation manifeste du droit international».

Jérémy

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article