L’Iran, victime de « milliers de cyberattaques quotidiennes », accuse les États-Unis


23 juillet 2020

Pour le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas Mousavi, les cyberattaques, dont ils sont les victimes, sont commanditées par les États Unis. Désormais « le gouvernement américain sera le principal suspect dès lors qu’il y aura une nouvelle cyberattaque menée contre l’Iran » assure-t-il. Il ajoute que « l’Iran se réserve le droit de répondre de la même manière, au moment opportun ».

Toujours selon Abbas Mousavi, les attaques, qui sont menées quotidiennement, restent souvent vaines. « La plupart d’entre elles n’ont aucun effet et sont contrecarrées par nos systèmes de défense avancés et sophistiqués » explique-t-il. Elles ont été dirigés contre des infrastructures stratégiques mais n’ont aucun lien avec les récents incendies qui ont frappé le pays ces dernières semaines. 

Des explosions qui, selon un journal koweïtien, auraient été le résultat d’une cyberattaque menée par Israël. L’information avait été démentie par les autorités iraniennes qui indiquait que les différents brasiers avaient été « provoqué par une faille de sécurité ».

Héloïse V.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article