L'antisémitisme atteint son plus haut niveau au Pays-Bas


25 mai 2018

Les discriminations contre les Juifs aux Pays-Bas ont presque doublé en 2017, s’élevant au chiffre le plus haut depuis cinq ans. Des chiffres inquiétants qui poussent le Centre d’Information et de Documentation sur Israël à réclamer de nouveau projet de loi pour la protection du peuple juif.

 

Un rapport publié le mois dernier par les services des procureurs néerlandais a annoncé que 144 délits criminels enregistrés, avaient impliqué de la xénophobie l’année dernière. Des actes allant du délit au crime. L’expertise répertorie notamment des actions d’intimidations, de vandalisme, des agressions ou des incitations à la haine ou à la violence.

Des chiffres alarmants puisque les discriminations contre les Juifs aux Pays-Bas ont presque doublé en 2017. En effet, en 2016, les discriminations contre les Juifs ont représenté 22 % des 163 cas soulevés par le système judiciaire néerlandais.

Les supporters de football de l’Ajax sont souvent désignés sous le nom des « Juifs », en raison de la présence historique des Juifs au sein d’Amsterdam. Un surnom qui porte préjudice aux fans puisque sur les 60 cas impliquant des discriminations délictueuses directes contre des Juifs en 2017, plus des trois-quarts étaient liées au football, malgré un contrôle sévère avant chaque match.

Un constat terrifiant qui pousse le Centre d’Information et de Documentation sur Israël de réclamer au pouvoir judiciaire des peines plus lourdes, afin de renforcer la dissuasion. Il a également recommandé au gouvernement et au pouvoir judiciaire néerlandais d’adopter la définition de l’antisémitisme donnée par le Parlement européen.

Une nouvelle définition qui vise à condamner fortement « les discours de haine et toutes les formes de violence à l’égard des citoyens juifs européens »

 

 

 

 

 

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article