L'alliance entre les Etats-Unis et Israël contre l'Iran est une priorité pour l'Amérique, déclare John Bolton

20 août 2018

Le conseiller de Donald Trump à la sécurité nationale, est arrivé hier en Israël, pour des discussions sur l'Iran, la Syrie et la bande de Gaza.

Aujourd'hui, il a donné une conférence de presse conjointe avec le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem. John Bolton a affirmé que l'alliance entre les Etats-Unis et l'Etat hébreu contre l'Iran était une priorité pour l'administration Trump, et appellent tous deux l'union européenen à également mettre en place des sanctions contre Téhéran.

John Bolton, conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, a affirmé que l'alliance entre Israël et les Etats-Unis contre l'Iran était une priorité pour l'Amérique.

« Il est de la plus haute importance pour les Etats-Unis que l'Iran n'obtienne jamais d'armes nucléaires opérationnelles », déclare John Bolton.

Pour Benjamin Netanyahu, c'est un point de vue partagé par «pratiquement tous le monde dans la région », en particulier les capitales arabes estime le premier ministre israélien.

« Je pense vraiment que tous les pays qui ont à cœur la paix et la sécurité au Moyen-Orient, doivent suivre la voie de l'Amérique et accroître la pression sur l'Iran », a-t-il ajouté.

Benjamin Netanyahu a ensuite remercié le conseiller pour consacrer quelques jours à ses entretiens en Israël, ainsi que Donald Trump pour « s'être retiré du terrible accord avec l'Iran ».

Durant la conférence de presse, Benjamin Netanyahu et John Bolton ont tous deux accusé l'Iran d'avoir profité de la levée des sanctions contre Téhéran, pour financer des activités qui ont alimenté les conflits dans la région, notamment en Syrie, au Liban et au Yémen.

« Plus la pression sur l'Iran est forte, plus grandes sont les chances que le régime iranien mette fin à ses actes d'agression. Et tout le monde devrait se joindre à cet effort », a rajouté Benjamin Netanyahu.

« C'est pourquoi le président Donald Trump s'est retiré de l'accord sur le nucléaire iranien, c'est pourquoi il impose ses sanctions économiques, c'est pourquoi nous avons travaillé avec nos amis en Europe pour les convaincre de la nécessité de prendre des mesures plus fortes contre le nucléaire iranien », a souligné John Bolton.

Daniel Jacomella

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article