Israël détruit un tunnel "exceptionnel" du Hamas


30 mai 2018

L’armée israélienne a frappé hier après-midi un tunnel d’une capacité jusque là inégalée : il s’étendait sur des centaines de mètres du territoire égyptien au territoire israélien en passant par la bande de Gaza.


L'armée israélienne a déclaré que le tunnel commençait à Gaza, passait par l'Egypte et se terminait au sud d'Israël. Un souterrain d'une longueur total d'environ 2km, dont 900 mètres sur le territoire israélien, près du poste-frontière de Kerem Shalom.


Une distance jugée "exceptionnelle" par l'armée. «C’est un très long tunnel », a déclaré une source militaire. « Il y avait aussi des puits de sortie du côté égyptien. Le tunnel a été détruit par des frappes aériennes à Gaza, et dans les heures à venir, nous allons également nous charger de la partie en territoire israélien pour le neutraliser entièrement», a-t-il dit.


Un tunnel destiné à nuire puisqu' "il a été construit à la fois pour la contre-bande d'armes et pour attaquer l'Etat d'Israël", affirme l'armée Israélienne.
Des responsables israéliens auraient informé leurs homologues égyptiens de la frappe prévue du tunnel, mais on ignore si les frappes israéliennes sur le tunnel incluaient des actions au-delà de la frontière égyptienne.


Cette opération s’est déroulée alors que les avions israéliens pilonnaient Gaza en réponse à un tir de mortier du matin. L’armée israélienne a frappé plus de 35 cibles terroristes à Gaza appartenant au Hamas et au Jihad islamique. Des cibles correspondant notamment à des caches d’armes, des cibles navales et des quartiers généraux terroristes.


28 obus de mortier et roquettes ont été tirés sur Israël par des groupes terroristes palestiniens hier matin, et les médias en ont relevé une douzaine d’autres dans l’après-midi. Un climat tendu depuis fin mars, qui oblige l'armée israélienne a rester en vigilance maximale.

Chloé Mercier

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article