Israël appelle l'ONU à reconnaître le Hamas comme une organisation terroriste


30 mai 2018

L'ambassadeur d'Israël à l'ONU, Danny Danon, a appelé mercredi le Conseil de sécurité à reconnaître le Hamas comme une organisation terroriste à la lumière de sa session d'urgence prévue mercredi sur l'escalade des tensions entre le Hamas et Israël à Gaza, après le tir de dizaines de roquettes en 24 heures sur le sol israélien.

"Le fait que le Conseil de sécurité tienne une discussion sur les attaques du Hamas contre les citoyens israéliens est une étape positive, mais les membres du Conseil doivent aussi agir et ne pas se contenter de mots", a déclaré Danon.

"J'appelle le Conseil de sécurité à reconnaître formellement le Hamas comme une organisation terroriste, il est temps de combattre la direction du terrorisme palestinien tout comme nous avons combattu les dirigeants d'Al-Qaïda et de Daech", a-t-il souligné.

L'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, a quant à elle fermement condamné mardi la dernière série de tirs de mortier et de roquettes depuis la bande de Gaza.

"Le Conseil de sécurité devrait être indigné et répondre à cette dernière vague de violence dirigée contre des civils israéliens innocents, et les dirigeants palestiniens doivent être tenus pour responsables de ce qu'ils autorisent à Gaza", a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Pour sa part, le Koweït, membre non permanent du Conseil de sécurité, a fait circuler un projet de résolution qui "appelle à envisager des mesures pour garantir la sécurité et la protection de la population civile palestinienne". Détail notable, ce texte modifié abandonne la demande d'envoi dans la bande de Gaza d'une "mission de protection internationale", faite initialement le 18 mai.

Cette demande faisait suite à la montée des tensions depuis le 30 mars et le début d'une mobilisation appelée la "grande marche du retour", qui a donné lieu à des affrontements meurtriers le long de la frontière entre Gaza et Israël.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article