i24News révèle que Jeremy Corbyn a effectué un voyage au Moyen-Orient en 2010 afin de rencontrer des membres du Hamas

21 août 2018

Les révélations continuent sur les déplacements au Moyen-Orient de Jeremy Corbyn, chef du parti travailliste en Grande Bretagne. On a appris récemment qu'il s'était rendu en Tunisie pour se recueuillir sur la tombe d'un des terroristes du commando « Septembre noir », auteur du massacre des Jeux Olympiques de Munich en 1972. i24News révèle aujourd'hui que le chef du Labour a rencontré des membres du Hamas lors d'un voyage financé par le groupe de pression islamiste MEMO installé en Grande Bretagne, et dont les preuves ont été effacées.

Le chef du Labour, Jeremy Corbyn, s'est rendu au Moyen-Orient entre le 5 et le 9 novembre 2010 avec des membres du lobby islamiste Middle East Monitor, MEMO.

Il était alors simple député, et a rencontré deux groupes de parlementaires du Hamas.

Seulement, dans le registre du parlement britannique des dépenses des députés, il ne figure aucune trace de cette visite.

Andrew Slaughter, collège de Jeremy Corbyn, qui a également participé au voyage, avait pourtant déclaré que les dépenses occasionnées dépassaient le seuil accordé pour les cadeaux.

Celle ci étaient de 927 livres sterling, soit un peu plus de 1000€. Les dépenses ont été réglés par les associations « Friends of Al-Aqsa » et MEMO.

Cette dernière a depuis effacé les preuves du voyage du député. Mais i24 News a réussi à se procurer le rapport d'origine.

Il y est mentionné Israël comme un « Etat sioniste », et l'accuse d'Apartheid », de « nettoyage etnique » à Jérusalem. Et affirme que le pays est en train de préparer une expulsion massive des palestiniens.

Le rapport demande en outre à la communauté internationale de faire pression sur l'état Hébreu, notamment grâce à des associations comme le BDS, Boycotts, Désinvestissements et Sanctions.

« Entre Jeremy et le peuple palestinien, c'est une histoire de solidarité qui dure depuis longtemps. Il est engagé avec les différents acteurs du conflits pour soutenir la paix et la justice au Moyen-Orient. C'est comme ça qu'il faut agir », déclare un porte parole du parti travailliste, tout en refusant de répondre à la question du fincanement par MEMO du voyage de Jeremy Corbyn

MEMO est un groupe de pression islamiste installé en Grande Bretagne, dénoncé par les associations de protection de la communauté juive britannique. « L'antisionnisme de MEMO ressemble de manière frappante aux anciennes formes d'antisémitisme, sauf que, dans ce cas, les juifs sont remplacés par ce qu'ils appellent des sionistes », indique le Community Security Trust.

De retour en Grande Bretagne, Jeremy Corbyn s'était exprimé dans le magazine communiste « Morning Star ». « Il est temps que ces israéliens qui ont commis des crimes contre l'humanité payent. Il faut mettre un terme à l'accord commercial entre l'Union Européenne et Israël tant que la politique d'occuptaion et de colonisation perdure », avait-t-il alors déclaré.

Tout comme l'état Hébreu, l'Union Européenne considère le hamas comme une organisation terroriste reconnue. Jeremy Corbyn avait dit par le passé que les membres du Hamas étaient ses « amis », avant de déclarer qu'il regrettait ses propos.

« C'est affligeant de voir que Jeremy Corbyn a choisi de rencontrer des représentants d'un groupe terroriste antisémite qui cherche à détruire Israël », déplore Joan Marie Ryan, également membre du Labour.

« Le Hamas est responsable des attentats terroristes les plus abominables de ces dernières années. Ce sont eux qui ont assassiné des jeunes filles à la sortie d'une boite de nuit, des familles dans des restaurants, des pizzerias et des bars. Il doit s'excuser immédiattement auprès des familles endeuillés qui ont perdu des être chers à cause de ces terroristes », martèle la députée.

Ces révélations interviennent alors que l'on a appris récemment que Jeremy Corbyn s'est rendu officieusement en Tunisie en 2014, pour déposer une gerbe de fleurs sur la tombe de l'un des terroriste du groupe « Septembre noir », à l'origine du massacre des JO de Munich en 1972.

Le Daily Telegraph a également rapporté que le chef du parti travailliste, s'était rendu au Qatar en 2012.

Il a assisté à une réunion à laquelle était présent un chef militaire du Hamas, inculpé pour avoir praticipé à une série d'attentats terroristes, qui avaient couté la vie à plus de 100 personnes.

Daniel Jacomella

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article