Hanouna n’est plus Charlie !


22 septembre 2020

Hier Soir, l’émission Touche Pas à Mon Poste organisait un débat autour des propos du rappeur Freeze Corléone jugés antisémites. Cyril Hanouna en a profité pour condamner à la fois le rappeur, Mila et Charlie hebdo.

La séquence a été organisée pour permettre à Valérie Benhaim de répondre aux insultes qu’elle avait reçues après sa condamnation de Freeze Corléone. On reproche à la chroniqueuse d’avoir fait deux poids deux mesures entre les paroles du rappeur et les propos de la jeune Mila qui avait insulté l’Islam. Benhaim se défend affirme qu’elle condamne tous ses propos mais qu’il ne faut pas les censurer. Des paroles sur lesquelles répondit immédiatement Hanouna « Ils sont inadmissibles les propos de Mila, je vous le dis, elle fait bien de se faire toute petite maintenant. Qu'on entende plus parler d'elle, ça fait du bien ».

Pour répondre à BeNhaim, Touche Pas à Mon Poste a invité un fan de Freeze Corléone, Myra Durden. Durden explique qu’il ne faut pas prendre ses propos au pied de la lettre et accuse la Licra de sortir « les phrases du contexte » et qu’elle « adore faire ça sur des gens issus des minorités ». Pour lui « L'art ça a toujours été borderline, parce qu'un art qui n'est pas borderline, c'est de l'art tiède. L'art ça a toujours été quelque chose de provocant. » Des propos qui ont fait réagir l’animateur « Moi je pars du principe que quand on choque une personne, il faut arrêter ». Et alors que nous sommes en plein procès des attentats de 2015 Hanouna surenchérie « Est-ce qu'on a vraiment besoin aujourd'hui de textes comme ça, de messages comme celui de Mila, qui est insupportable, de, je le dis franchement, de dessins comme ceux de Charlie Hebdo, qui mettent mine de rien de l'huile sur le feu, de paroles dans les chansons de ce rappeur qui sont inadmissibles ». Ainsi l’homme fort de C8 ignore totalement la nette différence que fait la loi entre le racisme qui est un délit et le blasphème qui est un droit.

La sortie a de quoi étonner. On se rappelle qu’en 2016 Hanouna avait apporté un soutien fort à Charlie Hebdo. Alors que le journal satirique avait caricaturé l’animateur en moustique suceur de cervelle, il avait eu une réponse pleine d’humour. Hanouna s’était déguisé en moustique et avait distribué le journal dans la rue en scandant « Il faut rigoler, il faut se marrer, Je suis Charlie, vous êtes Charlie, nous sommes Charlie ». Apparemment Charlie ne le fait plus du tout marrer.

Jérémy Chicheportiche 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article