Enquête ouverte le 29 juin pour des lettres antisémites envoyées à des associations juives à Pais.

18 juillet 2018

Une enquête a été ouverte le 29 juin par le parquet de Paris pour des faits de « menaces de crime en raison de l’appartenance à une religion. » Plusieurs plaintes ont été déposées après que des associations juives aient reçu des lettres de menaces antisémites signées par une mystérieuse main noire.

L’affaire est prise très au sérieux par les enquêteurs. Elle a débuté après le dépôt de plusieurs plaintes dans des commissariats parisiens par les représentants du Fond social juif unifié et l’Association consistoriale israélite de Paris.

Ces dernières ont reçu des lettres identiques signées « La main noire ». Datées du 10 mai dernier, mais postées le 18 juin dans le Val-d’Oise.

Dans ces lettres menaçantes et clairement antisémites, les auteurs font référence au meurtre à son domicile de Mireille Knoll, 85 ans, le 23 mars dernier: « Mesdames et messieurs les juifs, vous pleurez amèrement le décès d’une vieille juive assassinée pour son argent, nous pensons que vous payez peu par rapport au nombre de crimes que vous commettez tous les jours. Profitez en bien, car le jour du châtiment va arriver. »

A ce jour, 5 associations juives dont le Crif ont également reçu ces missives antisémites signées la main noire. Les enquêteurs de la brigade de répression de la délinquance contre la personne ont été chargés de remonter la piste des auteurs des menaces.

Daniel Jacomella

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article