Des milliers d'Iraniens demandent l'asile à d'Israël.


20 mai 2020

Le responsable du département numérique du ministère des Affaires étrangères Israélien, Yiftah Curiel a révélé « Des milliers de personnes demandent à venir en Israël pour avoir une assistance médicale ou pour émigrer ».

Les demandes ont principalement été envoyé sur les réseaux sociaux Persans du ministère. Certains messages ont même été publiés publiquement mais par des comptes qui utilisaient des pseudonymes.  
Pour Curiel, plusieurs messages sont de sérieuses demandes d'asile. "Parfois, ils proviennent de personnes qui ont été forcées de fuir et qui sont des réfugiés dans d'autres pays. Ce sont aussi des personnes qui ont dû fuir par ce qu’elles ont exprimé leur solidarité avec Israël. »

L'un des messages reçus provenait d'un homme de 31 ans qui a dit avoir fui le régime « à cause du régime corrompu ». Il a demandé l’asile à la Turquie, par ce que lui et sa famille vivent dans des conditions inhumaines. Pour lui, « personne ne peut nous aider. Nous avons été abandonnés et nos vies sont en danger. "


Un message a été envoyé par un soldat de l’armée Iranienne qui affirme être Juif. Selon lui, sa vie est en danger « en raison de mon crime politique et religieux, je dois fuir l'Iran. » Il demande donc comment obtenir un visa pour Israël.  

Sharona Avginsaz, community manager des réseaux persans du ministères des Affaires étrangère, a déclaré à Channel 20 que les Iraniens "voient Israël comme un pays moderne, progressiste et démocratique. C'est l'une des raisons de cette vague de messages sur nos réseaux".
Avginsaz a quitté l'Iran pour Israël en 1988.
Aujourd’hui elle pense que les Iraniens voient Israël bien différemment qu'auparavant. Grace à Internet l’image qu’ils ont d’Israël n’est plus seulement celle de la propagande officielle. La diplomate répondait à tous les messages reçus sur les réseaux, mais l’inflation du nombre de messages fait qu’elle ne peut pas répondre à tout le monde. « J’essaie de répondre au plus grand nombre mais nous n'avons pas vraiment la capacité de les aider. J’essaie de répondre positivement et je leur souhaite bonne chance », a-t-elle déclaré.
Les pages Persanes du ministère des Affaires étrangères sont parmi leurs plus réussis. Elles ont un taux d'engagement plus élevé que certaines de leurs chaînes anglaises, a déclaré Curiel. Il continue en affirmant que « nous avons un public très réceptif. Il y a beaucoup d'Iraniens en Iran et dans la diaspora qui soutiennent Israël. Ils rejettent le régime et souhaite avenir différent entre les deux pays.»

Le ministère des Affaires étrangères publie des pages Twitter, Facebook, Instagram, Telegram et YouTube. Ces pages sont en anglais, en hébreu, en espagnol, en russe, en arabe et en persan. Le compte Twitter compte 220 000 abonnés et la page Instagram est suivi par près de 500 000 personnes.
Les publications les plus populaire sur le compte Instagram vont de l'annonce de l'ouverture des plages en Israël cette semaine à la recommandation de "The Spy", la série Netflix sur l'agent israélien en Syrie Eli Cohen.

Jérémy Chicheportiche (d'après The Jerusalem Post) 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article