Déclaration de Uzi Arad: Benjamin Netanyahu avait négocié avec Bachar el-Assad sur le Golan

07 juin 2018

Uzi Arad, ancien conseiller de Benjamin Netanyahu, assure que des séries de « sérieuses » négociations ont eu lieu dans le passé entre le chef du gouvernement israélien et le régime de Bashar el-Assad. Des échanges basés sur le potentiel abandon du Golan.

 

D’après les déclarations de l’ancien conseiller du Premier ministre Uzi Arad, Benjamin Netanyahu aurait mené deux séries de négociations dans le passé avec le régime Syrien. Des négociations sérieuses qui aurait eu pour sujet l’abandon du Golan Israélien à la Syrie.

Uzi Arad explique que la première série de négociationportait sur un échange de terre : le gouvernement Israélien abandonnait à la Syrie 3,2 km de territoire du Golan, ainsi qu’une partie du territoire jordanien dans la région d’Aqaba.

Israël conservait donc la majeure partie de la région du Golan, un arrangement qui n’aurait pas convenu au gouvernement Syrien, et qui aurait stoppé les discussions en 2009.

« La seconde série de négociations a été lancée en 2010 par l’administration du président Barack Obama » poursuit Arad. Il raconte que l’objectif principal de la Syrie était de revenir aux frontières de 1967, c’est-à-dire, de se concentrer sur le territoire d’avant la guerre des six jours.

Ces négociations secrètes avaient, déjà, été révélées en 2012 par le site Yediot Aharonot. Un article soulignant que Benjamin Netanyahu avait accepté de se retirer de la totalité du Golan en échange d’un accord de paix.

Des révélations surprenantes que le Bureau du Premier ministre s’est empressé de démentir : « les faits sont inexacts. Nous avons toujours été engagés à garder le Golan et nous le sommes toujours. Nous n’abandonnerons pas le Golan », explique-t-il.

 

Chloé Mercier

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article