Antisémitisme en ligne : 68% des adolescents israéliens disent en être victime

01 juin 2018

Un sondage réalisé pour la Ligue Anti-Diffamation a révélé que plus des deux tiers des adolescents israéliens ont déclaré avoir été exposés à du contenu antisémite en ligne. Facebook reste la plate-forme au discours haineux contre les juifs la plus souvent citée. Bien que les résultats soient élevés ils sont en baisses par rapport à l’étude publiée en 2016.

 

500 Israéliens juifs âgés de 15 à 18 ans ont été sondés en janvier par la société de sondage israélienne Geocartography. La question qui leur a été posée est la suivante : Avez-vous été exposés à du contenu antisémite en ligne ?

Les résultats indiquent que 68% des jeunes Israéliens déclarent avoir lu des propos antisémite sur le web. Sur ces 68%, 8% des adolescents signalent même en avoir été la cible directe.

La moitié des sondés, donc 50% des adolescents expliquent que les discours de haine proviennent de Facebook. Ce qui positionne cette plate-forme en première position des réseaux sociaux ayant du contenu anti-juif.

Youtube arrive en seconde position, et c’est le site qui doit être surveillé de très prêt car 70% des jeunes ont signalé une augmentation des vidéos et des chansons aux caractères antisémites. Un écart de 3 points par rapport à 2016.

Des chiffres inquiétants étant donné qu’ils se positionnent toujours au dessus de la moyenne. Cependant, lorsque ces chiffres sont comparés aux études précédentes ils sont en baisses.

En effet, le rapport de 2016 avait relevé que 84% des jeunes en Israël étaient exposés à du contenu antisémite sur Internet et les réseaux sociaux, contre, 68% aujourd’hui.

Des nouvelles jugées « très encourageantes » par la directrice du bureau de la Ligue Anti-Diffamation en Israël, Carole Nuriel. Elle ajoute, néanmoins, « Les réseaux sociaux ont encore beaucoup de travail à faire pour surveiller, bloquer et supprimer le contenu antisémite ». 

 

Chloé Mercier

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article