Antisémitisme : De nombreuses personnalités britanniques appellent au boycott du réseau social Twitter


27 juillet 2020

En Grande-Bretagne, le hashtag #NoSafeSpaceForJewHate a été très partagé sur le réseau social Twitter. De nombreuses personnalités ont, à travers ce hashtag, appelé au boycott de la plate-forme. Une initiative qui fait suite à la publication de tweets antisémites par l’artiste de rap britannique Wiley, qui ont tardé à être retirés.

Depuis ce matin et pendant deux jours, de nombreux politiciens et personnalités britanniques ne se rendront plus sur Twitter. L’inaction du réseau social face aux partages de contenus antisémites a profondément choqué les utilisateurs.

Vendredi, le rappeur britannique Wiley au demi-million d’abonnés y a posté un certain nombre de déclarations haineuses et antisémites.  Les internautes ont pu constater les spéculations du chanteur sur l’existence prétendue d’un lien entre le Ku Klux Klan et la communauté juive. Il n’a pas non plus hésité à partager des stéréotypes sur les juifs et l’argent.

Il aura fallu 12h au réseau social pour sanctionner l’artiste. Le géant américain a supprimé certaines de ses déclarations et l’a suspendu pendant 7 jours. Il est, en outre, visé par une enquête judiciaire.

Une lenteur qui n’a pas été du goût de l’actrice juive Tracy-Ann Oberman qui a lancé le hashtag  #NoSafeSpaceForJewHate. Un mot-clé qui a suscité l’adhésion de quelques milliers d’utilisateurs. La ministre britannique de l’Intérieur, a, elle aussi, fait part de sa colère.  Elle n’a pas hésité à reprocher à Twitter son manque de rapidité.  

Héloïse Versmessen

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article