Angela Merkel, la Chancelière Allemande s’est rendue à Auschwitz pour la première fois.


06 décembre 2019

Ce Vendredi, la Chancelière a passé pour la première fois le portail surmonté du sinistrement célèbre « Arbeit macht frei » nazi, « Le travail rend libre ».

C’est la première visite d’un chef du gouvernement allemand depuis 1995. Angela Merkel était accompagnée par le Premier ministre Polonais Mateusz Morawiecki, par un survivant de cet ancien camp de concentration, Stanislaw Bartnikowski, âgé de 87 ans et des représentants de la communauté juive. Cette visite se déroule peu avant le 75ème anniversaire de commémoration de la libération du camp d’Auschwitz par l’Armée Rouge, le 27 janvier 1945, alors que l’antisémitisme resurgit en Europe et qu’il y a de moins en moins de témoins pour transmettre cette mémoire.

La veille de son déplacement, la Chancelière Allemande a donné son accord pour verser 60 millions d’euros à la Fondation Auschwitz-Birkenau pour entretenir la mémoire de ce site qui a participé au plus grand génocide du monde. Entre 1940 et 1945 ce sont 1 million de juifs et 100 000 autres victimes venant de tout horizons qui ont été assassinées entre les murs de ce symbole de l’Holocauste.

Angela Merkel devra observer une minute de silence devant le Mur de la Mort, où furent exécuter des détenus. Elle prendra également la parole au cours de l’après-midi.

Matéo Le Duc

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article