Israël va envoyer un vaisseau sur la lune

10 juillet 2018

La conquête de l’espace n’est pas passée de mode. Encore moins avec les prouesses de SpaceX et de ses lanceurs réutilisables dont la conséquence directe est une baisse drastique des coûts des missions spatiales. Aujourd’hui, c’est une entreprise Israélienne qui dévoile son projet spatial à destination de la lune, une première pour l’Etat Hébreu.

 

95 millions de dollars, c’est le prix que devrait coûter le projet spatial Israélien à destination de la lune. L’entreprise israélienne SpaceIL en a fait l’annonce aujourd’hui. L’engin pèse 585 kilos, sera inhabité et se posera sur la Lune le 13 février 2019.

C’est la première fois qu’un engin israélien réalisera cet exploit.

Un lanceur de chez SpaceX propulsera l’engin dans l’espace.

Le projet a vu le jour pour participer au concours Google Lunar X Prize, qui récompense le gagnant en finançant son projet à hauteur de 30 millions de dollars.

 

L’idée de Google est d’encourager les scientifiques à entreprendre des missions peu coûteuses autour de la lune.

SpaceIL s’était alors associée à l’IAI (industrie aerospatiale israélienne), le plus grand groupe aéronautique public israélien.

Un représentant de cette société a déclaré « cela va permettre de montrer la voie au reste du monde » prouver qu’il est possible d’envoyer sur la lune un vaisseau spatial sans un coût exhorbitant ».

Ironie de l’histoire : le prix Google ne leur a pas été décerné mais cela n’a pas empêché les Israéliens de continuer le projet.

Des fonds privés ont permis de financer le projet à hauteur de 95 millions de dollars. En grande partie grâce à Morris Khan, milliardaire israélien d’origine sud-africaine.

La mission première du vaisseau sera de planter le drapeau de l’etat juif sur la surface lunaire. Le vaisseau a ensuite été conçu pour l’étude des ondes magnétiques du satellite naturel de la Terre.

Daniel Jacomella

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article