Gilad Erdan appelle Twitter à désactiver les comptes d’organisations terroristes

13 juin 2018

Gilad Erdan, le ministre israélien de la Sécurité publique a appelé Twitter à désactiver les comptes d’organisations terroristes. Il a averti que le géant des réseaux sociaux pourrait faire face à des accusations criminelles en cas de désaccord.

Gilad Erdan a envoyé une lettre au président de Twitter, Jack Dorsey. Le ministre israélien lui aurait indiqué qu’il est « intolérable que les organisations terroristes appelant au meurtre d’innocents puissent ouvrir des comptes Twitter ».

Le ministre israélien a ajouté que laisser les groupes terroristes postés de tels messages plaçait Twitter contre les lois antiterroristes israéliennes.

Le Hamas, l’Etat islamique et le Hezbollah sont toutes des organisations considérées comme terroristes par Israël, les Etats-Unis et l’Union européenne. Et pourtant, le Hamas utilise un compte Twitter officiel depuis mars 2015.

Pour Gilad Erdan, Twitter permet donc à cesgroupes « d’opérer ouvertement ».

En mars dernier, la ministre de la Justice israélienne avait critiqué Twitter indiquant qu’il était devenu le réseau social préféré des terroristes.
Elle avait déclaré : « Les organisations terroristes ont désormais choisi Twitter plutôt que Facebook. La raison est simple : Facebook répond efficacement à nos demandes de supprimer du contenu terroriste, alors que Twitter les ignore ». La ministre avait ajouté qu’elle envisageait « une action en justice » contre le réseau social.

Selon Gilad Erdan, Twitter a déjà refusé de supprimer du contenu posté par des groupes terroristes sur le réseau social.


Depuis les attentats du 13 Novembre 2015 à Paris, Twitter avait pourtant promis de prendre de nouvelles mesures pour lutter contre les contenus faisant la promotion de la violence.

 

Caroline Bardot

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article