Votre dédicace a bien été enregistrée
Envoyer une dédicace


Donald Trump voudrait qu'une paix existe au Proche-Orient

Aux Etats-Unis, Donald Trump juge qu’il existe une « chance » de paix au Proche-Orient, une déclaration qui intervient au moment, où les efforts américains pour relancer les discussions entre Israéliens et Palestiniens semblent dans l’impasse.

Partager :


Donald Trump voudrait qu'une paix existe au Proche-Orient

Le président américain Donald Trump a déclaré, qu'il était disposé à offrir ses bons offices pour régler la crise actuelle entre le Qatar et plusieurs autres pays du Moyen-Orient.

Lors d’une conférence de presse avec l’émir du Koweït, le président américain voudrait jouer un rôle de médiateur entre le Qatar et en particulier les émirats arabes Unis et l’Arabie Saoudite.

Le 5 juin, l'Arabie saoudite, le Bahreïn, l'Egypte et les Emirats arabes unis ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar et imposé un blocus au pays, accusant Doha de soutenir le terrorisme et l'extrémisme, d'intervenir dans leurs affaires domestiques et de chercher à se rapprocher de l'Iran.

Les tensions se sont accentuées en août lorsque le Qatar a annoncé qu'il renverrait son ambassadeur en Iran, pays rival de la plupart des Etats du Golfe.

Par ailleurs, L’administration Trump s’est gardée jusqu’alors de soutenir la solution à deux Etats, c’est-à-dire la création d’un Etat palestinien coexistant avec Israël.

Une décision qui ne plait pas aux palestiniens : leurs dirigeants cachent de moins en moins leur frustration vis-à-vis de l’administration Trump.

Ils réclament désormais ouvertement un engagement clair en faveur de la création d’un Etat palestinien et l’intervention des Etats-Unis pour stopper la construction israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

Valentin Preston


Partager :




Sécurité du formulaire calcul : 1 + 0 =



Rechercher un article




Actualités


Site radio créé avec Vestaradio. Vestaradio propose de créer une webradio facilement