Votre dédicace a bien été enregistrée
Envoyer une dédicace


Nice: Un an après

Il y a un an aujourd'hui, la France connaissait un des attentats les plus meurtriers sur son sol. A Nice, sur la Promenade des anglais, un camion était lancé dans la foule peu après le traditionnel feu d'artifice.

Partager :


Nice: Un an après

Ce sont 86 bougies qui ont été allumées ce matin, et 86 faisceaux lumineux qui seront illuminés ce soir. Tout cela pour rendre hommage aux personnes décédées lors du terrible attentat qui a frappé Nice le 14 juillet 2016. Ce soir là, environ 30 000 personnes étaient rassemblées sur le long de la Promenade des anglais, boulevard emblématique de la ville azuréenne. Après la fin du feu d'artifice, aux alentours de 22h30, un camion de 19 tonnes s'engage sur la voie, piétonne pour l'occasion. Renversant tout sur son passage, il a fait 86 morts et plus de 400 blessés.

Cet attentat reste à ce jour le plus meurtrier mené par un assaillant seul en Occident. L'auteur, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, était un chauffeur livreur tunisien de 31 ans. Perturbé, fasciné par la violence, un psychiatre qu'il avait vu en Tunisie avait déclaré aux médias qu'il lui avait diagnostiqué un début de psychose. La thèse de l'acte isolé avait été privilégié jusqu'à ce que l'Etat Islamique ne revendique l'attaque, le 16 juillet 2016. Bien qu'aucun lien avéré entre l'homme et l'organisation n'ait été établi, la revendication est prise très au sérieux. Puisque Daech n'a pas pour habitude de s'approprier des attaques simplement par opportunisme.

Même si Mohamed Lahouaiej Bouhlel n'a pas fait ses classes en Syrie, il n'a pas agi seul. Les enquêteurs ont en effet retrouvé des SMS et des numéros de téléphone. Ceux-ci ont permis d'identifier ses complices probables. Parmi eux, un certain Omar H. connu des services de renseignement intérieur pour sa possible appartenance à la mouvance islamiste radicale. Quatres autres proches du conducteur fou, soupçonnés d'avoir participé aux préparatifs avaient été arrêtés. Mais là encore, aucun lien avec l'organisation Etat Islamique n'avait été découvert.

Louis Chassagne


Partager :




Sécurité du formulaire calcul : 9 + 4 =



Rechercher un article




Actualités


Site radio créé avec Vestaradio. Vestaradio propose de créer une webradio facilement